En salles – Hirune Hime, Rêves éveillés de Kamiyama Kenji (sortie le 12/07/2017)

Présent cette année au Japan expo, le cinéaste Kamiyama Kenji a une double actualité en France. D’abord la ressortie en haute définition de sa série Ghost in the shell : Stand Alone Complex, prolongement haletant et passionnant des œuvres développées en manga et anime par Shirow Masamune et Oshii Mamoru. L’autre événement est la sortie en salle de son long métrage d’animation Hirune hime : Rêves éveillées. Le film aura la lourde tache d’occuper la case estivale et d’offrir une réelle alternative aux mastodontes US. A t-il seulement les épaules suffisamment large ?

Japan Expo : 100 ans de l’animation japonaise (6-9 juillet 2017)

Le rendez-vous des fans de manga, Jpop, cosplay, jeux vidéo et animés peuvent se réjouir : la Japan Expo sera de retour du 6 au 9 juillet au Parc des Expositions de Villepinte. Et cette année, l’évènement fête les 100 ans de l’animation japonaise !

PODCAST EAST ASIA 44 : GHOST IN THE SHELL (+ POWER RANGERS, DEATH NOTE…)

Bonjour à tous, et bienvenus sur East Asia pour le seul Podcast français consacré au cinéma asiatique. Au sommaire de l’épisode 44, un retour sur le Japon à Hollywood à l’occasion de la sortie de Ghost in the Shell, on parle de remake, de whitewashing et de Super sentaï, en compagnie de Fabien Mauro (responsable de la rubrique “ciné asie” de L’Écran fantastique et créateur du Toku Scope), d’Alex (rédacteur en chef de Ciné-Asie.fr), Elvire Rémand, Kephren Montoute, Elias Campos, Martin Debat, Justin Kwedi et Victor Lopez. Bonne écoute !

CONTRE – Ghost in the Shell de Rupert Sanders : Empty shell

Au temps du règne des super-héros sur les grands écrans, deux royaumes disposaient des licences les plus lucratives et se disputaient sans pitié les parts de marché. Ne restaient pour les autres que de miettes. Dreamworks, le studio de Steven Spielberg, voyant que tous les champions américains étaient déjà sous contrat, se tourna vers le Japon, pays qui détient une richesse considérable de joyaux de la bande-dessinée que l’on prénomme manga. L’un des plus réputés, connu autrefois une certaine renommée sur les terres de L’oncle Sam, sous sa forme animée. Un film d’action cyber-punk aux forts accents philosophiques qui inspira, il y a vingt ans déjà, la célèbre trilogie matrixienne. Cette œuvre visionnaire adoubée par le grand James Cameron sort cette semaine dans les salles de cinéma sous la forme d’un blockbuster yankee. Nous avons pu juger de la greffe de ce classique de la SF dans sa nouvelle enveloppe. Voici donc les résultats de ce crash-test.

Premier teaser de l’adaptation Cutie Honey: Tears de Takeshi Asai

Dans la lignée des adaptations cinématographiques version live action movie, les studios Toei nous offre une nouvelle version du seinen old school de Go Nagai, Cutey Honey (1973) sous le titre de : Cutie Honey: Tears.